la finition dans la bière

Réaliser sa bière

Levure

La levure est un champignon unicellulaire qui se multiplie par germination. Sa fonction dans la brasserie est cependant de transformer le sucre de malt présent dans le moût en alcool et en acide carbonique pendant la fermentation. La levure joue également un rôle décisif dans la formation de l’arôme de la bière.

 

Les différences entre les différents groupes de levures résident dans la façon dont elles se propagent :

Les levures de fermentation haute fermentent à des températures plus élevées et s’élèvent pendant la fermentation, car elles forment des grappes lors de la propagation et sont poussées vers le haut par le gaz CO2 produit. La levure de fermentation haute est utilisée dans la production de bière de blé, de stout, d’ales, etc.

les levures de fermentation basse, fermentent à des températures plus basses et coulent au fond de la cuve de fermentation. La levure de fermentation basse est utilisée dans la production de Pils, de light, de marcs, etc.

La levure de bière est disponible sous deux formes :

la levure sèche (a une durée de conservation plus longue et peut être utilisée de manière très simple et fiable)
Levure liquide (convient aux brasseurs avancés et aux experts en brasserie)
levure de bière

 

Étape : Brassage et recettes

Lorsque la documentation est terminée, que la salle avec l’équipement de brassage est préparée et que toutes les matières premières nécessaires sont en stock, alors le moment est venu pour la partie la plus créative de l’entreprise – le brassage de la bière.

On ne devient pas expert en brasserie du jour au lendemain. Le brassage de la bière exige beaucoup de connaissances, d’expérience et de créativité. Nous vous recommandons d’apprendre auprès de brasseurs expérimentés. Vous trouverez de nombreux conseils et recettes en ligne et dans la littérature technique.

 

Commencez par des recettes simples, déjà testées. Lorsque vous aurez plus d’expérience, vous pourrez commencer à expérimenter et à créer des bières selon votre propre inspiration et vos goûts.

Prenez des notes. Notez tout ce que vous faites, les quantités et les types de malt, de houblon, de levure ou d’autres ingrédients que vous utilisez. Notez les procédures technologiques (la température et la durée de chaque repos), les mesures et toutes les observations importantes. Évaluez les recettes à chaque fois et surtout tenez compte des réactions de vos buveurs de bière.

Des informations soigneusement recueillies deviendront plus tard un trésor de données inestimable. Il vous aidera à trouver des combinaisons optimales et vous fournira une boussole éprouvée pour de nouvelles expérimentations et améliorations.

L’attrait de la brasserie artisanale réside dans le fait qu’elle peut toujours offrir quelque chose de nouveau, des combinaisons diverses d’ingrédients, de nouvelles saveurs, des solutions innovantes, des défis toujours nouveaux.

le brassage de la bière

 

Étape : Apporter la bière au marché

Vous avez votre propre bière. Quelle est la prochaine étape ?

Il ne suffit pas de brasser une bonne bière. Vous devez maintenant développer votre stratégie marketing individuelle pour faire connaître la brasserie. Il vous faut un nom de brasserie, un logo, l’emballage, des étiquettes de bière élégantes.

Si vous n’avez pas assez d’énergie créative vous-même, nous vous recommandons de contacter les graphistes qui vous aideront à créer l’identité propre de votre brasserie.

Le niveau de sensibilisation joue un rôle majeur. Présentez votre brasserie et vos bières sur un site web et utilisez les réseaux sociaux pour vous présenter et attirer des clients potentiels. Utilisez également diverses possibilités opérationnelles pour apporter votre bière aux clients : Distribution dans votre propre brasserie, distribution via des boutiques en ligne, des bars à bière artisanale, des pubs, des clubs… Il existe un certain nombre de festivals et de foires à bière artisanale où vous pouvez présenter vos bières.

 

“Soyez créatifs pour vous faire remarquer !”

Dans cet article, nous ne vous avons donné que des conseils de base. Sur Internet et dans la littérature technique, vous trouverez des informations complètes sur le brassage, l’équipement et les matières premières ainsi que sur la législation régissant le brassage dans votre pays.

Il ne faut pas commencer par de trop grands pas. D’abord, créer un certain capital et un réseau de distribution fiable. Assurez-vous que votre brasserie et vos bières sont reconnaissables. Ce n’est que lorsque tous ces facteurs sont positifs qu’il est temps de commencer à penser à augmenter la capacité de production.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *